Les Trophées de l’Innovation édition 2017

[ Focus spécial Congrès USH ] L’Union sociale pour l’habitat, le groupe Caisse des Dépôts, Caisse d’Epargne, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, et GRDF lancent les 1ers Trophées de l’Innovation Hlm, qui seront remis le 28 septembre 2017 à l’occasion du 78e Congrès Hlm, à Strasbourg. Ces Trophées ont pour objectif de récompenser les initiatives innovantes en faveur du logement social.

L’innovation prend forme au travers de nouveaux produits, de nouveaux services et de modes d’action renouvelés et se décline en innovations techniques, technologiques, architecturales, mais aussi sociales et environnementales. Pour rendre visible et valoriser le foisonnement des initiatives dans le secteur du logement social, l’Union sociale pour l’habitat et ses partenaires ont lancé un appel à candidatures, destiné aux organismes et aux acteurs économiques.

Pitcher en 180 secondes son projet

Le matin du 28 septembre au Congrès de Strasbourg, les 12 finalistes sélectionnés ont présenté tour à tour leur projet, sous la forme d’un pitch en 180 secondes, sur le modèle de « ma thèse en 180 secondes ». Les congressistes présents ont pu voter à l’issue des présentations pour désigner les lauréats.

Annonce des lauréats et remise des trophées

Dans l’après-midi, les annonces mettent fin au suspense. Les heureux lauréats sont :
 Dans la catégorie, Prix de l’innovation Technique, en partenariat avec GRDF : Aquitanis (33) / BEN  : logements collectifs conçus comme des structures ouvertes et modulables, faisant appel aux matériaux bio-sourcés et privilégiant les ressources locales, dans lequel les bénéficiaires conçoivent et produisent l’habité, passant ainsi du statut de locataires à celui de co-habitants.
 Dans la catégorie, Prix de l’innovation Sociale, en partenariat avec le Groupe Caisse d’Epargne : Néotoa (35) / La Pièce à la demande  : projet qui consiste à installer entre deux logements, une pièce partagée, qui peut être temporairement utilisée pour des usages privatifs par les deux ménages, ou de manière partagée. Son accès est automatisé par de la domotique, permettant une adaptabilité maximale de l’espace aux besoins des locataires (salle de jeux pour enfants, bureau de télétravail, goûter entre voisins, chambre d’amis…).
 Dans la catégorie, Prix de l’innovation liée au développement local, en partenariat avec Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels : Atlantique Habitation (44) / La petite ferme urbaine : construction, avec les habitants, d’un petite ferme urbaine, en valorisant 1 500 m2 de terrain en pied d’immeuble, par le développement de systèmes de cultures hors sols issus du développement durable. Le projet s’accompagne également de la création d’un espace vente/conseil/écoute pour vendre les produits tout en favorisant le lien social entre les habitants du quartier.

 Un prix « coup de coeur » a également été décerné par la Caisse des Dépôts, partenaire officiel du Congrès. C’est Marianne Laurent, directrice des prêts et de l’habitat, qui a remis le trophée à Ush 74 avec leur projet de bourse d’échanges de logements sociaux. Le projet est un site web favorisant la mobilité au sein du parc social.

Focus sur le prix coup de cœur

Sur ce site dédié les locataires peuvent s’inscrire et déposer une annonce, des photos de leur logement. Ils effectuent des recherches et se mettent en lien avec d’autres locataires dont le logement correspond à leurs critères. Lorsque deux locataires sont d’accord pour un échange, ils transmettent leur dossier de candidature aux bailleurs concernés pour finaliser la démarche. Pour les locataires, c’est un service nouveau, unique en France sous ce format, qui leur est entièrement dédié. Pour les équipes au sein des organismes, c’est un outil complémentaire au traitement « classique » des demandes de mutation, qui participe à la qualité du service rendu vis-à-vis des locataires en attente de mutation.

Pourquoi avoir retenu ce projet comme prix « Coup de cœur » ?
 une démarche inter-bailleurs et inter-réservataires (Etat, Action Logement, les communes et le conseil départemental)
 une réponse directe aux besoins des locataires de changer de logements plus facilement pour s’adapter à leur évolution personnelle
 une autonomie du locataire dans la gestion de l’échange de logement (il gère lui-même la mise en ligne des informations concernant son logement, ses photos et sa mise en contact avec un autre locataire potentiellement intéressé par son logement)
 une dynamique positive qui pousse le locataire à prendre de soin de son environnement pour un échange facilité
 une diminution sur les équipes de gestion locatives de la pression des locataires en demande de mutation grâce à la visibilité de l’offre offerte à l’échange
 un service en ligne (transition numérique)