Signature d’une convention NPNRU pour la reconfiguration du quartier des Couronneries à Poitiers

Le vendredi 10 novembre 2017 à Poitiers, Alain Claeys, président de Grand Poitiers, Nicolas Grivel, directeur de l’ANRU, Isabelle Dilhac, préfète de la Vienne, Patrice Bodier, directeur délégué à Poitiers de la Caisse des Dépôts Nouvelle-Aquitaine et l’ensemble de leurs partenaires, ont signé la convention pluriannuelle de renouvellement urbain du quartier des Couronneries à Poitiers.

L’objectif du programme de renouvellement urbain des Couronneries, où l’habitat social représente près de 70% de l’ensemble des logements du quartier, est d’engager une nouvelle dynamique pour favoriser la rénovation de l’habitat, la mixité sociale et le développement économique.

Les principales actions déployées concernent :
 La rénovation thermique des logements et leur requalification, du T2 au T6 pour pouvoir accueillir des familles, des couples et des personnes seules dans le même immeuble.
 La rénovation en profondeur de trois groupes scolaires avec la création d’équipements type centre socio-culturel.
 Le réaménagement des espaces publics
 Le renforcement du lien avec le centre-ville à travers des moyens de transport adaptés (extension des lignes de bus et création d’un téléphérique).
 L’implantation de nouveaux équipements culturels (pôle image, cinéma et antennes du Conservatoire) afin d’attirer une population diversifiée
 L’amélioration des équipements associatifs, culturels (restructuration du centre d’animation des Couronneries) et des commerces ainsi que l’extension de la maison de santé.

De plus, les habitants pourront participer à la rénovation de leur quartier grâce à une « Maison du projet » située à l’épicentre du quartier. Lieu d’expression et d’expérimentation, ouverte aux débats et entièrement dédiée aux habitants et usagers du quartier, elle a pour objectif de faire rencontrer les acteurs du quartier pour qu’ils livrent leurs idées sur les Couronneries de demain.

Ce programme d’investissement, d’un montant de 151 millions d’euros (HT) sera financé par les bailleurs sociaux et la communauté urbaine de Grand Poitiers et la Ville de Poitiers à hauteur de 137 millions d’euros. Les aides de l’ANRU portent sur 13 millions d’euros de subventions. Les bailleurs sociaux bénéficieront de prêts de la Caisse des Dépôts à hauteur de 44 millions d’euros. Cette dernière mettra également à disposition son ingénierie à hauteur de 75 K€ dans le cadre du programme opérationnel de prévention et d’accompagnement des copropriétés (POPAC).

L’ambition de ce projet est de permettre de rendre ce quartier plus attractif afin d’attirer de nouveaux habitants, de nouveaux participants au sein des loisirs du quartier mais aussi de créer de nouveaux emplois.